Établir une stratégie emailing réussie

Le chargé du webmarketing assure toujours un travail de longue haleine, qu’il souhaite lancer l’e-mail marketing ou revoir la stratégie adoptée. Il doit ainsi suivre différentes étapes. Elles vont de la création d’une liste de contacts jusqu’à la conception des e-mails marketing engageants.

Développement d’une liste de contacts

La création, suivie du développement d’une liste de contacts constitue la première étape obligatoire. Pour une stratégie emailing bien définie, il ne faut pas se contenter de ses abonnés. L’on doit se consacrer entièrement à l’élargissement de l’horizon d’e-mails. À partir de son site Internet, un nouvel entrepreneur peut bel et bien se lancer à la constitution d’une liste de contacts.

Les visiteurs voient les produits et services qui y sont exposés et commencent à s’y intéresser. L’idéal reste ainsi de les inviter à s’inscrire sur sa plateforme. Il est également possible de les tenir au courant de toutes les bonnes raisons de se souscrire à la newsletter.

Définition des objectifs

En répondant à la question « pourquoi envoyer des e-mails ? », le webmarketeur parvient à une stratégie claire. Ainsi, le support marketing utilisé sera plus que fructueux. Cet expert du web n’a qu’à s’attendre à des retours sur investissement.

Il peut aussi procéder à la comparaison des techniques de campagnes en vigueur pour rencontrer le succès. Le résultat ouvrira à coup sûr vers une indication précise de retour sur investissement. Il aidera également le professionnel à trouver la meilleure technique pour le booster.

Planification des campagnes

Une fois les objectifs définis, il suffit de procéder à la planification proprement dite des campagnes. Pour ce faire, il faut avoir en main la liste des contacts créée lors de la toute première étape. Les e-mails à envoyer doivent contenir des informations personnalisées qui sont basées surtout sur les objectifs.

Parmi les éléments à disposition des destinataires s’insèrent l’objet de l’e-mail, le nom de l’envoyeur et la préface. Cette dernière doit être rédigée de manière à capter leur attention. L’on distingue également le « Call to action ». Il s’agit, en effet, d’une information basée sur les objectifs principaux de la campagne.

Création d’e-mails engageants

Une entreprise doit chercher à se faire remarquer en concevant des e-mails responsive. Actuellement, plus de 50 % des courriels électroniques sont accessibles via des appareils mobiles. Les cibles s’intéressent ainsi mieux à des e-mails favorisant la mobilité. Elles ne réagissent pas non plus positivement face à un contenu difficile à lire ou incompréhensible.

Un webmarketeur connaît très bien le secret pour délivrer efficacement un courriel. Il évite à tout prix les contenus trop volumineux. Il maîtrise également la taille idéale pour les images. Il ne néglige pas non plus le texte idéal, afin que l’e-mail ne fasse pas partie des spams.

Emailing : comment captiver l’attention des clients potentiels ?

Aujourd’hui, de moins en moins d’internautes prennent la peine de lire leurs mails promotionnels. Les Français ne font pas exception à la règle, boudant de plus en plus les emails commerciaux au profit de ceux qui sont plus informatifs. Alors désormais, comment captiver l’attention des lecteurs et la conserver ?

Les Français boudent les emails promotionnels

Selon la dernière étude d’Adobe qui révèle les habitudes d’utilisation de l’email par les consommateurs, les Français ne sont pas particulièrement friands des mails promotionnels. Cette étude concernant la messagerie électronique a été effectuée auprès de 3.000 cadres européens parmi lesquels les Français ont été particulièrement observés. Aujourd’hui, ces derniers ne passent plus que 5,1 heures par jour sur la lecture des messages électroniques contre 6,5 heures en 2016. De plus, 41 % des Français ne consultent pas leur messagerie professionnelle lorsqu’ils sont en vacances. Voilà un challenge que les marques se doivent de relever. En effet, il leur faut se démarquer de la masse et trouver le petit plus pour captiver l’attention des consommateurs et être lus. L’ordinateur reste le plus prisé dans la consultation de mail et représente 85 % des pratiques. Cependant, désormais le Smartphone prend également une place important et est à 77 % chez les 18 – 34 ans.

OK pour ces messages tant qu’ils sont personnalisés

L’étude réalisée démontre également que l’email reste tout de même un canal marketing prisé des clients. En effet, 61 % des professionnels français estiment qu’il s’agit d’un canal particulièrement efficace pour cibler la clientèle. 55 % d’entre eux disent souhaiter recevoir des offres spéciales et promotions émanant de leurs marques favorites. Le courrier électronique est considéré comme étant l’une des méthodes de communication ayant le plus bénéficié de l’innovation technologique. Cela pourrait sembler contradictoire lorsque 50 % des répondants à l’étude affirment se sentir soulagés lorsqu’ils n’ont aucun mail à lire. La réalité est que ce n’est pas tant les messages commerciaux qui intéressent les Français, mais plutôt les contenus pertinents, informatifs et personnalisés. En effet, la frustration des Français en réceptionnant leur mail a plutôt un rapport avec le fait de recevoir des offres expirées ou des messages trop impersonnels ou encore des messages trop fréquents.